Tout ça pour ça : la stratégie de l’autruche

Le premier ministre Jean Charest a raison de faire la distinction entre le clivage linguistique et le clivage économique, mais il lui faudrait aller plus loin en précisant que l’explication du vote aux référendums relève de la conjugaison des deux facteurs.

Publié dans Articles de journaux, Publications.