Geneviève Nootens

Chercheure régulière dans l’axe de recherche : Nation, nationalisme et diversité (Axe I).
Professeure, Département de sciences humaines, Université du Québec à Chicoutimi.
Genevieve_Nootens@uqac.ca

Spécialités

Ses domaines de recherches sont la philosophie et les théories politiques, le libéralisme contemporain, le nationalisme, l’État national et l’identité politique.Professeure, Département de sciences humaines, Université du Québec à Chicoutimi.

Formation académique

Ph.D. philosophie politique, Université Laval

Affiliations professionnelles

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la démocratie et la souveraineté: http://www.uqac.ca/crcds/].

Directrice de la revue Politique et sociétés: http://www.unites.uqam.ca/sqsp/revPolSo/index.htm] (Revue québécoise de science politique).

Chercheure membre du Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP): http://www.er.uqam.ca/nobel/creceqc/rubrique.php3?id_rubrique=15].

Chercheure associée à la Chaire de recherche en études québécoises et canadiennes (CREQC).: http://www.er.uqam.ca/nobel/creceqc/]

Membre du Groupe de recherche en interventions régionales (GRIR): http://grir.uqac.ca/].

Publications pertinentes

Monographie

Souveraineté démocratique, justice et mondialisation. Essai sur la démocratie libérale et le cosmopolitisme, Montréal, Liber, 2010, 204 pages: art461].

Désenclaver la démocratie. Des huguenots à la paix des Braves, Montréal, Québec Amérique, collection Débats, 2004.: art105]

NOOTENS, Geneviève et CHUNG, Ryoa, Le cosmopolitisme : enjeux et débats contemporains, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2010, 270 pages]

Direction de collectif

Avec André Lecours, Dominant Nationalism, Dominant Ethnicity : Identity, Federalism, Democracy, Bruxelles, Peter Lang, 2009.: art385]

Avec André Lecours et Alain-G. Gagnon, Les nationalismes majoritaires contemporains : identité, mémoire, pouvoir., Montréal, Québec Amérique, 2007.: art106]

Philosophie et politique : réflexions québécoises sur la mondialisation et la diversité, Bulletin d’histoire politique, vol. 12, no 3, printemps 2004 (contributions de R. Chung, S. Courtois, J. Couture, J. Maclure, K. Nielsen, M. Seymour, G. Nootens).

Articles

« Democracy and Legitimacy in Plurinational Societies », Contemporary Political Theory, vol. 8, no 3, august 2009.

« Nationalism and Identity in Contemporary Politics. Issues of Democratic Shared and Self-rule », dans A. Lecours et G. Nootens, dir., Dominant Nationalism, Dominant Ethnicity : Identity, Federalism, Democracy, Peter Lang, 2009, p. 11-31.

« Ces liens qui nous unissent. Légitimité et démocratie dans les sociétés plurinationales », dans J-E Fossum, J. Poirier et P. Magnette, dir., The Ties that Bind. Accommodating Diversity in Canada and the European Union, P.I.E. Peter Lang, 2009, p. 175-195.

« Liberal Nationalism and the Sovereign Territorial Ideal », Nations and Nationalism, vol. 12, no 1, 2006, pp. 35-50.: art225]

« État et nation : fin d’un isomorphisme ? », Politique et sociétés, vol. 21, no 1, 2002, pp. 25-41.

« L’identité postnationale : itinéraire(s) de la citoyenneté dans la modernité avancée », Politique et sociétés, vol. 18, no 3, 1999, pp. 99-120.

« Chronique d’une mort annoncée? Note critique de Jacques Beauchemin, La société des identités », Argument, vol. 8, no 1, automne 2005-hiver 2006, pp. 107-113.

« Diversité, mondialisation, justice. La philosophie politique québécoise devant les grands enjeux contemporains », dans G. Nootens, dir., Philosophie et politique : réflexions québécoises sur la mondialisation et la diversité, Bulletin d’histoire politique, vol. 12, no 3, printemps 2004, pp. 9-12.

« État, nation et citoyenneté », dans G. Nootens, dir., Philosophie et politique : réflexions québécoises sur la mondialisation et la diversité, Bulletin d’histoire politique, vol. 12, no 3, printemps 2004, pp. 69-78.

« Discours et contre-discours sur la mondialisation », Les Cahiers du 27 juin, vol. 2, no 1 (été/automne 2004), pp. 28-30.

Contributions à des ouvrages collectifs

Nootens, Geneviève, « Penser la diversité: entre monisme et dualisme », dans Bernard Gagnon, dir., La diversité québécoise en débat. Bouchard, Taylor et les autres: art527], Montréal, Québec Amérique, 2010, pp. 56-73.

Lecours, André, Nootens, Geneviève, « Nationalism and Identity in Contemporary Politics. Issues of Democratic Shared and Self-rule », dans A. Lecours et G. Nootens, dir., Dominant Nationalism, Dominant
Ethnicity : Identity, Federalism, Democracy
: art385], Bruxelles, PIE/Peter Lang, 2009, pp. 11-31.

Nootens, Geneviève, « Reconnaissance, démocratie et légitimité dans les sociétés plurinationales », dans Michel Seymour (dir.), La reconnaissance dans tous ses états, Montréal, Québec Amérique, 2009, pp. 133-156.

Nootens, Geneviève, « Ces liens qui nous unissent. Légitimité et démocratie dans les sociétés plurinationales », dans J-E Fossum, J. Poirier et P. Magnette, dir., The Ties that Bind. Accommodating Diversity in Canada and the European Union, P.I.E. Peter Lang, 2009, p. 175-195.

Nootens, Geneviève, « Pluralisme et lien civique : quelques remarques sur les limites du libéralisme contemporain », dans Stéphane Vibert, dir., Le pluralisme démocratique. Droit à la différence et bien commun, Montréal, Québec Amérique, collection Débats, 2007, pp. 85-101.

Lecours, André, Nootens, Geneviève, « Comprendre le nationalisme majoritaire », dans A-G. Gagnon, A. Lecours, G. Nootens, dir., Les nationalismes majoritaires contemporains. Identité, mémoire, pouvoir: art106], Montréal, Québec Amérique, collection Débats, 2007, pp. 19-45.

Nootens, Geneviève, « Nation, démocratie et légitimité: la question des sources de la volonté démocratique à l’heure de la «société des identités», dans J. Beauchemin, dir., La cité identitaire: art532], Montréal, Athéna, 2007.

Nootens, Geneviève, « Une société incapable de se référer à elle-même? Jacques Beauchemin et la ‘société des identités’ », dans J. Beauchemin, dir., La cité identitaire: art532], Montréal, Athéna, 2007.

Nootens, Geneviève, « Moralité fondamentale et normes subjectives : la justification d’un cadre moral commun dans une société libérale », dans B. Melkevik et L. Vigneault, dir., Droits démocratiques et identités, Presses de l’Université Laval, collection Dikè, 2006, pp. 29-50.

« Nations, States, and the Sovereign Territorial Ideal. Renner’s Contribution to Current Debates on the Multinational State », dans Ephraim Nimni, dir., National Cultural Autonomy and Its Contemporary Critics, Londres, Routledge, 2005, pp. 95-114.

« Lien civique et minorités nationales », dans J. Couture et S. Courtois, dir., Perspectives philosophiques sur la mondialisation, PUQ, 2005.

« La citoyenneté à l’ère de la mondialisation : un sens à redéfinir ? », dans A. Duhamel et F. Jutras, dir., Enseigner et éduquer à la citoyenneté, Presses de l’Université Laval, 2005.

« André Vachet, enseignant et directeur de thèse », dans G. Labelle et F. Houle, dir., Pensée, idéologie et politique. Mélanges offerts à André Vachet, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa. 2004, pp. 19-24.

« Nœuds et dénouements : à propos des catégories normatives du politique », dans A. Duhamel et A. Lacroix, dir., Éthique et politique en contexte global, Montréal, Liber, 2004, pp. 209-226.

« État, lien civique et minorités nationales », dans P. Noreau et J. Woehrling, dir., Diversité des appartenances culturelles et réaménagement des institutions politiques et de la citoyenneté, Montréal, Wilson et Lafleur, 2004.

« Territorialité, extraterritorialité, transnationalité : une défense de l’autonomie personnelle est-elle encore possible ? », dans S. Courtois, dir., Enjeux philosophiques de la guerre, de la paix et du terrorisme, Presses de l’Université Laval, collection Mercure du Nord, 2003, pp. 177-190.

Publié dans Axe I, Chercheurs, Équipe.