Le multiculturalisme et la reconfiguration de l’unité et de la diversité dans les démocraties contemporaines

Sommaire

Le débat sur le multiculturalisme, qui a accompagné pendant les quatre dernières décennies la mise en place des premières politiques multiculturalistes dans les démocraties libérales avancées, a modifié profondément notre manière de percevoir la culture et la diversité culturelle. Nos sociétés auraient ainsi pris conscience du pluralisme culturel qui les traverse, et seraient devenues plus sensibles aux injustices faites aux minorités nationales et culturelles au nom d’une certaine idée de la nation, de la démocratie, de la liberté ou de l’égalité. Pourtant, le multiculturalisme est loin de faire l’unanimité aujourd’hui ; selon certains diagnostics, il serait même en crise.

Le présent ouvrage propose un bilan critique du multiculturalisme, tant au niveau des réalisations des politiques multiculturalistes que de ses apports théoriques au débat sur la diversité et sur l’unité en démocratie. Les conclusions des auteurs sur les trois axes privilégiés dans ce livre (fédéralisme et pluralisme national ; critiques de l’universalité ; reconnaissance du pluralisme linguistique) sont contrastées mais permettent de dresser un tableau clair et nuancé des apports et des limites du multiculturalisme dans les démocraties libérales.

Contenu

-* Christophe Parent : Les limites du multiculturalisme dans la reconnaissance de la diversité nationale. Ou le nécessaire avènement de la fédération multinationale
-* Jorge Cagiao y Conde : Multiculturalisme et théorie de la fédération. L’apport de la critique multiculturaliste aux études sur le fédéralisme
-* Alain-G. Gagnon : Multiculturalisme canadien, interculturalisme québécois et fédéralisme multinational – Min Reuchamps : Passé, présent et futur du fédéralisme belge
-* Ramón Máiz : El concepto de cultura en la teoría política del multiculturalismo
-* Étienne Balibar : Multiculturalisme : un concept à couper en deux ? Cosmo-politiques et conflits d’universalités
-* Matthieu de Nanteuil : La critique « communautarienne » et la question du corps : travail, genre, justice sociale
-* Alfredo Gómez-Muller : Justice culturelle et justice redistributive : une approche d’Alvaro García Linera
-* Hervé Do Alto/Franck Gaudichaud : L’émancipation indigène bolivienne vue de France. Retour critique sur l’importation de l’œuvre d’Alvaro Garcia Linera
-* Marie-Laure Guilland : Le multiculturalisme colombien à l’épreuve de la multivocalité de l’archéologie
-* Juan Jiménez-Salcedo : La politique linguistique québécoise et le multiculturalisme au Canada. Quel modèle de gestion de la diversité ?
-* Inge Sichra: Estado plurinacional – sociedad plurilingüe. ¿solamente una ecuación simbólica ?
-* Émilie Mendonça : De l’unité imposée à la diversité valorisée. politiques linguistiques de l’État guatémaltèque.

Les auteurs

Jorge Cagiao y Conde est Maître de conférences à l’Université de Tours (France) où il enseigne le droit espagnol. Membre de l’équipe de recherche Interactions Culturelles et Discursives (ICD) de l’Université de Tours, son travail de recherche porte sur le fédéralisme.

Alfredo Gómez-Muller est Professeur d’études latino-américaines et de philosophie à l’Université François-Rabelais de Tours. Il est membre des équipes de recherche Interactions Culturelles et Discursives (Université de Tours) et Teoria Politica Contemporanea (Universidad Nacional de Colombia).

Publié dans Collection Diversitas, Livres, Publications.