Joseph Yvon Thériault. Critique de l’américanité : mémoire et démocratie au Québec. Montréal : Québec/Amérique, 2002, 370 p.

Le livre du sociologue Joseph Yvon Thériault est né de son étonnement devant l’omniprésence de l’idée d’américanité dans les écrits d’écrivains, d’historiens et de sociologues québécois. Loin d’exalter une culture enracinée dans une tradition, ces intellectuels célèbrent l’américanité du Québec, sacrée caractère fondamental de son identité. Thériault met en relief les impasses de ce discours par une ample méditation sur la modernité démocratique qui embrasse les sociétés américaines et européennes. L’américanité trahit le malaise de ces intellectuels vis-à-vis de la modernité, dont ils épousent la version radicale en faisant litière de ses dimensions subjectives.

Publié dans Publications, Recensions.